‹ Retour Eldo Blog E-réputation BTP - 6 conseils pour prendre le contrôle de votre e-réputation
E-réputation

BTP - 6 conseils pour prendre le contrôle de votre e-réputation

Chloé Girardin
Chloé Girardin
Votre content manager préférée

BTP - Vous n'avez aucun avis en ligne ? 6 conseils pour prendre le contrôle de votre e-réputation

Être le meilleur c’est bien, le faire savoir c’est mieux ! La meilleure recommandation dans le BTP est le bouche-à-oreille. Et si vous pouviez toucher des milliers d’oreilles, 24h sur 24 et 7 jours sur 7 ? Ne vous contentez plus du circuit classique, qui vous empêche de vous développer, digitalisez la communication commerciale de votre entreprise du bâtiment. Il est temps d'avoir un stratégie marketing digitale. 

Avant de commencer, il est important de se rappeler les bases de l'e-réputation avec 6 conseils clés pour avoir développer la visibilité et notoriété en ligne de votre boîte du BTP.

 6 conseils d'expert pour faire de l'e-réputation un levier de croissance

Pourquoi lancer une stratégie digitale d'e-réputation ?

  • Générer du trafic sur votre site internet, dans votre showroom ou magasin ;
  • Augmenter le chiffre d'affaires ;
  • Rassurer les prospects pour les transformer plus facilement en client ;
  • Attirer de nouveaux clients ;
  • Assurer un trafic régulier, peu importe la saisonnalité ;
  • Améliorer la rentabilité de l'entreprise.

Et la liste est encore longue. Découvrez 6 conseils pour prendre le contrôle de votre e-réputation et la développer pour votre entreprise du bâtiment. 

1- S'assurer d'avoir un savoir-faire avant de le faire savoir ! 

Ce n’est pas toujours le bon calcul de se mettre en lumière si vous avez des zones d’ombres. Il y a plein de moyens de le vérifier : la satisfaction, le NPS, les enquêtes clients. Dans tous les cas ça fonctionnera, si on travaille la e-réputation ça va ramener du client, c’est sûr. Sur le très court terme ça ramènera même si on est très moyen ou si on a des choses à travailler sur la satisfaction. Par contre à plus long terme, je pense que ça reste un mauvais calcul dans le sens où on va plafonner ça ou on aura perdu une capacité de client qu’on ne rattrapera pas forcément de suite.

2- Inclure vos équipes

Il faut que ça se sente, que ça soit partagé. Il ne faut pas hésiter à le gamifier, à le mettre dans l’animation commerciale, à faire un réel ratio de performance. A le primer parfois même s’il le faut. Mais à créer quelque chose qui fasse que le mouvement soit partagé de tout le monde.

Le plus ? C’est un élément qui amène de la confiance et de l’assurance à l’équipe. C’est un levier d’intégration et de management pour l’équipe.

💡 Exemple : sur le sacrosaint tableau véléda en salle de réunion,  insérez une colonne, un ratio sur le nombre d’avis obtenus, la fréquence, la note. Vous pouvez y mettre des challenges et animer quelque chose autour de ça. 

3- Ne pas avoir peur des avis négatifs

Il peut y en avoir des mauvais. Mais il y en aura forcément toujours plus de bons, que de mauvais. Et quand je dis forcément, c’est calculé. Si l’entreprise avait beaucoup plus de clients insatisfaits que satisfaits, elle n’aurait pas besoin d’attendre l’e-réputation pour fermer ! 

Ce ne sont pas quelques avis négatifs, noyés dans la masse, qui viendront faire baisser votre taux de conversion ou encore vous empêcher d'acquérir de nouveaux clients. Au contraire ! 

peur des avis

4- S'améliorer grâce aux avis négatifs

C’est Bill Gates qu’il le disait, c’est la meilleure source d’apprentissage. C’est ce qui va permettre de mettre l’accent sur des choses insoupçonnées, qu’on a pas forcément vu. Des tout petits détails de process, qui peuvent soit faire gagner en productivité, en qualité, en rentabilité. Et c’est comme ça qu’on apprend à le voir.

5- Être régulier

Les avis impactent de 8% le SEO sur Google. C'est le 4ème critère le plus important pour que Google place votre entreprise du bâtiment en haut des recherches des particuliers. La régularité est extrêmement importante. Le moteur de recherche américain aime et booster le ranking (classement) selon la fraîcheur des informations et la régularité des contenus. Vous devez alimenter votre présence de contenus récurrents : les avis, pour maintenir une belle visibilité.

👍 Les réponses aux avis offrent un moyen supplémentaire d’optimisation de votre présence en ligne et locale, en y plaçant des mots clés, votre localisation etc.

6- Inclure le client

Il faut que ça soit naturel de la discussion. Au même titre que de parler de sa qualité, son concept, son ancienneté ou de son histoire. Il faut que l'e-réputation et les avis fassent partie intégrante de l’ADN de l’entreprise, véhiculé auprès des clients. Si dès le début du parcours client vous penser déjà à le fidéliser en mettant en avant l'importance de la satisfaction client, la relation démarre sur une note positive. 

💡 Exemple : pensez à qualifier la provenance du particulier et systématiquement rebondir dessus, en lui demandant “Mais vous n’êtes pas venu grâce aux avis ?”. Soit il vous dit “non, je n’ai pas regardé”, et là c’est hyper simple de les sensibiliser et de l’amener ensuite à en déposer un si tout se passe bien. Soit il les a vu, est là c’est royal ! Il vous suffit de rebondir dessus. 

tape m'en 5

📽️ Voir en vidéo les conseils de Yohan Maronnier, ancien dirigeant franchisé d'un magasin de cuisine équipé qui a mis en place une stratégie d'e-réputation gagnante 👇

L'e-réputation est un moteur et vecteur incroyable de croissance dans le domaine de l'amélioration de l'habitat. 88% des particuliers consultent des avis pour trouver une entreprise pour faire leur travaux. Faites savoir votre savoir-faire pour développer votre entreprise du BTP, le retour sur investissement vaut largement le coup. Besoin d'un coup de main ? Eldo vous accompagne avec sa solution d'e-réputation leader du marché, créée par et pour les pros du bâtiment. N'attendez plus 😉

Nouveau call-to-action

Abonnez vous
à notre newsletter !